Communauté Otherkin Francophone
Bienvenu cher visiteur !

Ce forum a été créer pour aider, soutenir, informer et répondre à toutes questions susceptibles de pousser votre curiosité à bout. Bien entendu, la rigolade et l'amusement sont de mises pour une bonne ambiance, mais il faut garder à l'esprit que le sujet principal de ce forum est sérieux. En venant ici, c'est pour poser des questions, vous informez (et sûrement aussi pour des raisons personnelles), mais garder l'esprit ouvert à toutes possibilités, peu importe les opinions des autres. On dit toujours ''Le respect se donne que si c'est réciproque.'' C'est la même chose pour les opinions! Si vous respectez l'opinion d'autrui, ils respecteront la vôtre. N'hésitez plus ! L'inscription est anonyme, immédiate et gratuite.

Elle vous permettra de prendre part, vous aussi, aux échanges qui se déroulent sur "La communauté Otherkin".

Vous souhaitez prendre la parole, faire part de vos expériences, donner votre avis, dialoguer avec d'autres, partager vos informations ?

Alors cliquez sur l'icône "S'enregistrer", en haut à droite de la page que vous avez sous les yeux, puis complétez les quelques informations demandées (pseudonyme, adresse électronique...) : vous pourrez alors venir immédiatement poster sur le forum.

Au plaisir de vous lire.


Nous sommes ce que nous croyons et ce que nous ressentons.
 
AccueilPortail de HoSWFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zamikoniel Zemakoniel
Traducteur
Traducteur
avatar

Tu es : Fictionkin
Messages : 1990
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 31
Localisation : entre la chaise et l'écran

MessageSujet: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Mar 25 Fév 2014 - 10:04

Bon, ben je profite de la section sur les otherkins (par otherkin j'entends : non-humain. j'inclus donc dans ce terme les trans-espèces, therians, etc.) psychologiques pour demander : comment ça marche dans la tête d'un otherkin de type psy ?

Je veux dire, comment expliquez-vous que vous soyez de type psy ? Pourquoi ? Comment ça marche ?

Je veux tout savoir ^.^

(Pas d'enguelades entre les différents types de non-humanité svp car cela n'est pas mon but. Il n'y a pas une façon meilleure que les autres de vivre sa non-humanité mais autant de façons différentes que d'individus. Je considère par contre que c'est enrichissant de partager nos expériences et connaissances)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le journal sur mon blog est désormais privé. Pour le mot de passe, merci de me contacter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deslicornesetdeshommes.kazeo.com
Twi
Esprit Sage
Esprit Sage
avatar

Tu es : Thérianthrope
Messages : 408
Date d'inscription : 12/06/2013
Age : 22
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Mar 25 Fév 2014 - 11:24

Alors expliquer la raison de mon identité trans-espèce est très simple. Mais après, tout le monde est différent donc ce texte ne concerne que moi.

D'après Freud, l'enfant passe des stades d'animalité. Il pousse des bruits animaux pour s'exprimer, il met tout à la bouche, lèche et mordille, renifle des odeurs, touche des textures. Tout cela a un côté rassurant pour lui. Normalement, par l'éducation, ces comportements sont censés disparaitres.
Combien de fois on entend une mère dire à son enfant "met pas ça à la bouche, c'est sale", "lâche ton doudou, tu es un grand garçon maintenant".

Je vais le dire ici et je ne le dirai qu'une fois mais j'ai été violée à cet âge là. Je donnerai pas de détails. Mais cet événement m'a donné la peur de grandir et je me suis attachée à ces actes rassurants qu'ont les bébés.

Il a été ensuite prouvé que j'étais une gamine à tendance maladroite, hypersensible, anxieuse, nerveuse, angoissée, obsessionnelle et avec une plus ou moins forte dispraxie. Je me suis très vite sentie en décalage avec les enfants de ma classe et j'ai endossé le rôle du "bouc émissaire".

De nombreux enfants ont été victime harcèlement morale à l'école. De nombreux enfants ont été stigmatisés, qualifiés de "bizarres" ou de "différents". Ils ne se sont tous pas, cependant, mis à s'identifier en tant qu'animaux. Non, en réalité, j'ai eu un second déclic. En fait, je me suis mise à me considérer de "non humaine" en début primaire. Peut être à cause de la stigmatisation, peut être à cause d'un dégoût de l'être humain, ou peut être à cause je ne sais quoi encore. Après tout, dans mes histoires, les humains jouaient toujours le rôle de méchant. A cette période, je ne me disais pas encore clairement "je suis un animal", mais tout simplement "je ne suis pas une humaine".

Cette identification à un être non-humain m'a conduit à une forme de dysphorie, c'est à dire de la souffrance et un certain mal-être lié à mon corps humain. Mon corps n'est pas toujours comme il faudrait. J'ai besoin de ces oreilles sur le dessus de mon crâne, de cette fourrure, de ces vibrisses, de cette queue touffue. Cette peau imberbe me dégoûte. Dans ma démarche, je cherche à retrouver le balancement d'une queue. Je marche de manière digitigrade avec mes pattes sans griffes. Je n'aime pas la forme de mon corps, je n'aime pas les formes féminines, je voudrais un corps entièrement plat. Mes articulation ne sont pas les bonnes, mes jambes et mes bras sont trop longs, cela me dérange réellement. Je ne devrais pas posséder ces dents plates et collées, ces ongles carrés, cette poitrine, ces lèvres et l'empreinte du doigt de l'ange, ces oreilles bizarroïdes, ces sourcils et encore moins ce menton. Le reste m'angoisse beaucoup moins.

J'ai eu également ce besoin de "retour au source". M'éloigner de tout ce qui est trop humain comme l'argent, la politique et toutes les autres "conneries". Je voulais une vie plus simple, plus tranquille, plus naturelle. Parfois, prendre le temps de s'éloigner du monde tel que nous le connaissons, se détacher du superflu inutile, et réfléchir sur l'essentiel. Arrêter de toujours courir sans raison et apprendre apprécier les choses simples. Profiter de la vie. Bref, je suis également une hippie dans l'âme.

Donc, d'un côté on avait les actes "bizarres", de l'autre côté on avait le fort besoin d'identification à une chose "autre qu'humaine". Et j'ai remarqué que ces actes étranges allaient parfaitement bien au blaireau. Ce qui est anormal chez moi est normal chez le blaireau.

En fait, il est plus simple de dire "Je suis une personne-blaireau" que de dire "J'ai des pathologies mentales, j'ai gardé des traits caractéristiques au bébé et j'ai besoin de me dire animale pour me sentir bien dans ma peau".

Mais, aujourd'hui, je suis terriblement attachée à cette identification animale. J'aime me dire "j'ai peut-être l'âme de cet animal" ou "quand je mourais, je deviendrais cet animal".

Voilà, voilà, en espérant avoir éclairé ta lanterne. Smile

_________________
"Je ne m'imaginais pas marcher autrement qu'au raz du sol, sur quatre pattes. Je ne me voyais pas utiliser de nouveau la parole. J'étais un animal. Un animal capable de produire des vocalises, capable de courir, de bondir, de grimper, de creuser, de se faufiler."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zamikoniel Zemakoniel
Traducteur
Traducteur
avatar

Tu es : Fictionkin
Messages : 1990
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 31
Localisation : entre la chaise et l'écran

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Mar 25 Fév 2014 - 11:36

i.i

Merci beaucoup pour cette touchante histoire et ce témoignage poignant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le journal sur mon blog est désormais privé. Pour le mot de passe, merci de me contacter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deslicornesetdeshommes.kazeo.com
Twi
Esprit Sage
Esprit Sage
avatar

Tu es : Thérianthrope
Messages : 408
Date d'inscription : 12/06/2013
Age : 22
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Mar 25 Fév 2014 - 11:39

T'en fais pas, je le vis bien aujourd'hui, être animale me rend heureuse et me fait du bien. :3

_________________
"Je ne m'imaginais pas marcher autrement qu'au raz du sol, sur quatre pattes. Je ne me voyais pas utiliser de nouveau la parole. J'étais un animal. Un animal capable de produire des vocalises, capable de courir, de bondir, de grimper, de creuser, de se faufiler."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asulf
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur
avatar

Tu es : Multiple
Messages : 934
Date d'inscription : 18/08/2013
Age : 17
Localisation : Midgard , Domaine des Hommes

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Mar 25 Fév 2014 - 13:04

Alors moi , c'est totalement différent mais ça se rapproche .
Depuis toute petite déjà , je me comportais pas comme une petite fille "normale" , quand mes camarades m'embêtaient , je mordais/griffais , je couinais et aboyait déjà .
Après , en primaire , ça c'est compliqué , je restais plus dans mon coin , à observer les criquets , les coccinelles , et à m'amuser avec les chiens et les chats du coin . Je me sentais différente , et ça me faisais mal .
Les enfants me considéraient comme une "bête curieuse" et à l'époque on se foutait déjà de moi parce que j'avais des "penchants animaux" .
Je restai à l'écart et mes profs trouvaient pas ça normal et ils ont convoqués mes parents pour ça . Ils pensaient que c'était parce que j'étais petite .
Je dessinais des animaux sur mes cahiers , mais c'était quasiment tout le temps des chiens ou des rongeurs en tous genres .
Vers 8 ans , j'ai vu un psychologue (pour autre choses qui n'a rien à voir ) , et c'était en Ardèche , après le divorce de mes parents .
Quand mon beau-père est arrivé , je suis devenue nettement plus agressive , envers ma mère et envers lui , je le haïssais (c'est toujours le cas d'ailleurs) .
Je restai encore et toujours seule , avec quelques copines . C'est à cette époque que j'ai commencé à me dire " Je suis pas normale , j'ai un truc qui cloche " .
Quand je dormais , je me frottais à mes doudous comme un chiot à sa mère , je tapissais mon lit avec mes mains , comme les chiens quand ils se couchent dans leur panier . Et je passais tout mon temps libre à aider dans un refuge pour chiens .
Je baladais les chiens et m'occupais d'eux . Ca a du renforcer mon animalité je pense .
On a redéménagé , et cette fois que m'occupais des chats errants qui trainaient , mais aussi des chiens qui passaient .
J'ai commencé à repérer les gens à l'odeur à partir de ce moment-là . Je sentais discrètement l'odeur des gens , et je finissais par savoir qui était qui grâce à l'odeur .
Je voyais mieux le soir , quand je lisais avant de m'endormir , je n'avais pas l'impression de forcer sur mes yeux comme ma mère me le disais . Ca me semblait normal et naturel .
Et j'ai été très troublée quand l'odeur de ma mère à changé . Il y avait celle de mon beau-père qui s'était mélangée à la sienne , et je le supportais pas , et je me suis "éloignée" de ma mère , seulement à cause de ça (Oui c'est stupide je sais ) .
Après , à mon entrée au collège , c'était pas pareil . Quand je descendais du bus , tous les chiens qui passaient par là venaient me demander des caresses, et certains me suivaient même jusque dans l'enceinte du collège . Ca m'a valu des heures de colle , auxquelles j'suis jamais allée .
Les gosses que je cotoyais pensaient que j'étais une espèce de sorcière , et les plus catholiques avaient répandu une rumeur comme quoi j'étais sataniste , enfin , des conneries du genre .
Un jour, une bande de mec est venu , ils m'ont emmerdée et l'un d'eux m'a fait mal , mais au lieu de dire "Aie !" j'ai couiné comme l'aurait fait un chien à qui ont aurait marché sur la patte . Ils ont trouvé ça fun et ils ont continué , et c'est à partir de ce moment là que j'ai commencé à passer pour une folle .
Bref, après avec le temps , ça c'est pas amélioré , et j'ai découvert les Thérians/Otherkins (Y'a deux ans maintenant ) Voilààààà Pardon pour le pavé

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

               It gladdens me to know that Odin prepares for a feast ,
               Soon I shall be drinking ale from curved horns,
               I shall not enter Odin's hall with fear ,
               There I shall wait for my sons to join me ,
               And when they do , I will bask in their tales of triumph !
               My death comes without apology !
               And I welcome the Walkyries to summon me home!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zamikoniel Zemakoniel
Traducteur
Traducteur
avatar

Tu es : Fictionkin
Messages : 1990
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 31
Localisation : entre la chaise et l'écran

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Mar 25 Fév 2014 - 13:17

Merci beaucoup de nous avoir partagé ton expérience.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le journal sur mon blog est désormais privé. Pour le mot de passe, merci de me contacter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deslicornesetdeshommes.kazeo.com
Asulf
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur
avatar

Tu es : Multiple
Messages : 934
Date d'inscription : 18/08/2013
Age : 17
Localisation : Midgard , Domaine des Hommes

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Mar 25 Fév 2014 - 14:40

C'est rien ^^

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

               It gladdens me to know that Odin prepares for a feast ,
               Soon I shall be drinking ale from curved horns,
               I shall not enter Odin's hall with fear ,
               There I shall wait for my sons to join me ,
               And when they do , I will bask in their tales of triumph !
               My death comes without apology !
               And I welcome the Walkyries to summon me home!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zamikoniel Zemakoniel
Traducteur
Traducteur
avatar

Tu es : Fictionkin
Messages : 1990
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 31
Localisation : entre la chaise et l'écran

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Jeu 18 Déc 2014 - 8:50

Je viens de trouver cette vidéo qui aborde entre autres l'addiction du cerveau humain pour les histoires, et l'instinct humain qui fait (se) raconter des histoire dès le plus jeune âge (dès 1 an !)

Pensez-vous que ça puisse être un des mécanismes qui, en "dérapant" un peu et en débordant du fichier "virtuel" du cerveau, puisse mener à une véritable identité non-humaine ?


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le journal sur mon blog est désormais privé. Pour le mot de passe, merci de me contacter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deslicornesetdeshommes.kazeo.com
solarys
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur
avatar

Tu es : Otherkin
Messages : 817
Date d'inscription : 21/05/2014
Age : 27
Localisation : France

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Jeu 18 Déc 2014 - 11:49

Merci pour le partage.

Pour répondre à la question, il est possible, étant donné que nous avons une addiction à la fiction, que certain individu développe cela à l’extrême. Je m'explique. Cette addiction est tellement forte, et le sujet en ressent tellement le besoin, qu'il va de lui même se créer sa fiction dans laquelle il évolue pour combler ce besoin à long terme. Ainsi, par exemple, il va se créer une identité otherkin, des souvenirs, qui en réalité ne sont qu'une invention du cerveau, une fiction dont la frontière avec la réalité à été effacé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zamikoniel Zemakoniel
Traducteur
Traducteur
avatar

Tu es : Fictionkin
Messages : 1990
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 31
Localisation : entre la chaise et l'écran

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Jeu 18 Déc 2014 - 13:02

Tout à fait. Mais cela n'empêche que, les conséquences émotionnelles et identitaires sont non-négligeables et il n'est pas possible de dire à cette personne "mais non tu as tout inventé" parce que du point de vue de son cerveau, c'est vrai, cela agit sur ses émotions et sur son développement personnel avec autant de force sinon plus, que les évènement vécus physiquement depuis sa naissance.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le journal sur mon blog est désormais privé. Pour le mot de passe, merci de me contacter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deslicornesetdeshommes.kazeo.com
solarys
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur
avatar

Tu es : Otherkin
Messages : 817
Date d'inscription : 21/05/2014
Age : 27
Localisation : France

MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   Jeu 18 Déc 2014 - 13:43

Tout à fait d'accord. Faire du "forcing" sur ces personnes la, reviendrait à les détruire psychologiquement, vider leur essence profonde quant à leur identité, leur "moi".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mécanismes sous-jascents de l'otherkinisme psychologique ?
» commande dendrogramme sous R
» extraire sous SAS
» Graphiques sous R?
» Chauffage électrique : sous la fenêtre ou à l'opposé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté Otherkin Francophone :: Univers Otherkin :: Documentation sur les Otherkins :: Les Otherkins :: Psychologique-
Sauter vers: