Communauté Otherkin Francophone
Bienvenu cher visiteur !

Ce forum a été créer pour aider, soutenir, informer et répondre à toutes questions susceptibles de pousser votre curiosité à bout. Bien entendu, la rigolade et l'amusement sont de mises pour une bonne ambiance, mais il faut garder à l'esprit que le sujet principal de ce forum est sérieux. En venant ici, c'est pour poser des questions, vous informez (et sûrement aussi pour des raisons personnelles), mais garder l'esprit ouvert à toutes possibilités, peu importe les opinions des autres. On dit toujours ''Le respect se donne que si c'est réciproque.'' C'est la même chose pour les opinions! Si vous respectez l'opinion d'autrui, ils respecteront la vôtre. N'hésitez plus ! L'inscription est anonyme, immédiate et gratuite.

Elle vous permettra de prendre part, vous aussi, aux échanges qui se déroulent sur "La communauté Otherkin".

Vous souhaitez prendre la parole, faire part de vos expériences, donner votre avis, dialoguer avec d'autres, partager vos informations ?

Alors cliquez sur l'icône "S'enregistrer", en haut à droite de la page que vous avez sous les yeux, puis complétez les quelques informations demandées (pseudonyme, adresse électronique...) : vous pourrez alors venir immédiatement poster sur le forum.

Au plaisir de vous lire.


Nous sommes ce que nous croyons et ce que nous ressentons.
 
AccueilPortail de HoSWFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De l'importance du point de vue ésotérique pour l'identité non-humaine psychologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zamikoniel Zemakoniel
Traducteur
Traducteur
avatar

Tu es : Fictionkin
Messages : 1990
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 31
Localisation : entre la chaise et l'écran

MessageSujet: De l'importance du point de vue ésotérique pour l'identité non-humaine psychologique   Lun 17 Mar 2014 - 10:44

Certains mettent en opposition le "fait" et la "croyance". Or, en ce qui concerne la formation de l'identité, il n'y a jamais de "faits". Que des "croyances" qui en résultent.
Ce qui importe quand on se forge son identité, et quand on la poli tout au long de sa vie, ce n'est pas les évènement qu'on vit. C'est la manière dont on les vit. La manière dont on les interprète. La manière dont ils agissent sur notre vie.

Or le cerveau humain est fait pour croire à un monde abstrait, un monde issu de ses pensées, un monde issu de ses croyance. Ne place-t-on pas la date d'apparition de l'espèce humaine moderne, à la date de découverte des premières tombes ? Ces tombes sont directement liées à la croyance en la survivance de l'âme. Une croyance ésotérique.
C'est cette croyance qui différencie l'humain de l'animal.

Parce que nous sommes capables de formuler des croyances ésotériques, nous avons un cerveau humain. Parce que nous sommes capables de dire "je suis [insérez ici votre espèce]", parce que nous le formulons de la manière "j'ai l'âme d'un.e [insérez ici votre espèce]", cela veut dire que notre cerveau est humain.
Renier ce fait, c'est renier tout ce qui fait que l'être humain est devenu un être humain. C'est renier les fondements mêmes de la structure du cerveau humain.

D'autre part, la croyance n'est pas forcément une croyance religieuse. "Je réussis dans la vie si j'ai un travail qui paye bien" est une croyance psychologique. "Je suis un blaireau parce que je me comporte de telle ou telle façon" est une autre croyance psychologique.
Ces croyances psychologiques sont importantes parce que ce sont justement des croyances. Une fois décortiquées et rejetées parce que ce sont "juste des croyances", elles perdent leur intérêt dans la construction de l'identité. C'est un morceau de soi qui s'effondre.

Ce n'est pas fondamentalement mauvais quand on se débarrasse ainsi de croyances négatives du style "Je suis coupable de l'agression dont j'ai été victime". Mais ça devient dramatique quand la croyance psychologique qu'on repousse ainsi fait partie de l'échafaudage fragile qu'est la construction identitaire.
Quand, en prime, c'est une des croyances qui maintient la personne en vie, le résultat est tout bonnement catastrophique.
Je vais me prendre pour exemple. L'une des croyances psychologiques qui m'ont maintenues en vie c'est "Je suis une licorne venue sur Terre avec une mission à remplir". M'accrocher au but de cette mission, qu'elle soit réelle (point de vue ésotérique) ou une construction de mon esprit (point de vue psychologique), me permet au quotidien de faire abstraction des difficultés pour me concentrer uniquement sur "rester en vie" "rester en bonne santé" "continuer à m'accrocher" "faire face à la difficulté". Retirez-moi cette croyance psychologique, retirez-moi cette mission, et c'est tout mon être qui s'effondre, car ma raison de continuer à vivre s'est construite sur cet élément.

Revenons à la relation entre le cerveau humain dans sa structure et son fonctionnement, et l'ésotérisme.
Les pratiques ésotériques auxquelles les otherkins et therians font souvent appel sont du type voyage astral, transe, vision extatique, bref, tout ce qui permet de rentrer en contact avec "son vrai soi" ou "son vrai plan d'origine" ou "ses guides" etc.
La psychologie explique de mieux ne mieux les mécanismes du cerveau qui sont mis en jeu dans ces moments-là. Est-ce une raison pour repousser ces techniques ésotériques dans la construction de l'identité non-humaine ?
NON, BIEN AU CONTRAIRE !

La psychologie nous montre que toutes ces pratiques ésotériques nous permettent de rentrer en contact avec nous-mêmes. D'explorer notre inconscient. De nous parler à nous-même. De nous rassurer nous-même. La médecine nous montre que cela permet de baisser la pression artérielle, de soigner les symptômes dépressifs et dissociatifs.
Ce n'est pas très différent de ressentir et bouger ses membres fantômes. Le but de la manoeuvre est de faire du bien au moral, se sentir mieux, s'accrocher à quelque chose de positif, aller à la rencontre de soi-même.

Alors, d'un point de vue ésotérique, ce "monde intérieur" est à l'extérieur. Parce que le cerveau humain est programmé pour fonctionner dans le sens de cette croyance à l'ésotérisme et à un monde meilleur. Parce que c'est comme ça que le cerveau humain est censé fonctionner. Parce que c'est en s'accrochant à ces croyances que le cerveau humain fait avancer la machine. Parce que cela donne un sens, une direction, à sa vie.
Alors, d'un point de vue ésotérique, ces parties monstrueuses de nous mêmes que nous affrontons en voyage astral, sont réelles et extérieures à nous. D'un point de vue ésotérique, ces guides que nous rencontrons sont des entités séparées et non des morceaux de notre psychée.
Ce n'est pas grave d'y croire, du moment qu'on se comporte de manière fonctionnelle dans la société.

L'important est d'utiliser ces croyances psychologiques comme tremplin pour se sentir mieux, et mieux se connaître soi-même.
Les balayer sous prétexte que ce ne sont "que des croyances" c'est saper les fondations mêmes du psychisme humain.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le journal sur mon blog est désormais privé. Pour le mot de passe, merci de me contacter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deslicornesetdeshommes.kazeo.com
Twi
Esprit Sage
Esprit Sage
avatar

Tu es : Thérianthrope
Messages : 408
Date d'inscription : 12/06/2013
Age : 22
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: Re: De l'importance du point de vue ésotérique pour l'identité non-humaine psychologique   Lun 17 Mar 2014 - 11:21

J'ai vraiment adoré ton texte, je suis entièrement d'accord avec toi. Smile
Ce que j'apprécie dans cet article, c'est que tu nous montres le côté "lucide et réaliste" des choses.

Je suis entièrement d'accord que si une de nos croyances nous sert de perche de soutient, il serai juste stupide d'essayer de la retirer (car dans ce cas, on tombe). Si on m’enlève mon identité de blairelle que je me suis construite, je ne sais pas ce que je deviendrai...

_________________
"Je ne m'imaginais pas marcher autrement qu'au raz du sol, sur quatre pattes. Je ne me voyais pas utiliser de nouveau la parole. J'étais un animal. Un animal capable de produire des vocalises, capable de courir, de bondir, de grimper, de creuser, de se faufiler."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceyrini
[Fondatrice]
[Fondatrice]
avatar

Tu es : Otherkin
Messages : 2276
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: De l'importance du point de vue ésotérique pour l'identité non-humaine psychologique   Lun 17 Mar 2014 - 12:33

Un article intéressant et super qui méritent d'être lu par la plupart des personnes qui regardent d'un mauvais oeil nos diverses croyances.

Je souligne le fait que personne, non PERSONNNE n'a le droit de nous forcer à changer sur nos propres croyances ni même devoir les oublier pour être accepté; le fait qu'ils ne soient pas d'accord, ne change en rien de ce que vous ressentez vraiment ! Chacun est libre et personne ne détient une vérité !

L'identité de soi est personnelle et tant que ça n'infecte pas les autres, je vois pas où est le problème.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité, où que tu sois, tes bons Esprits veillent sur toi ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://The-radius-of-mystery.skyblog.com
Eiryon
Modérateur
Modérateur
avatar

Tu es : En recherche
Messages : 999
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 22
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: De l'importance du point de vue ésotérique pour l'identité non-humaine psychologique   Lun 17 Mar 2014 - 13:17

Parfaitement d'accord avec tout ça, rien à ajouter.

_________________
Ceci n'est que le fruit de mes réflexions.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solarys
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur
avatar

Tu es : Otherkin
Messages : 823
Date d'inscription : 21/05/2014
Age : 27
Localisation : France

MessageSujet: Re: De l'importance du point de vue ésotérique pour l'identité non-humaine psychologique   Jeu 22 Mai 2014 - 19:05

Cette lecture fut fort intéressante. J'ai toujours eu un certain intérêt pour ce qui relève de la psychologie et de la philosophie. Le terme de "croyance" est en lui même assez vaste. En ce qui me concerne, je penses qu'aucun être humain ne peux vivre sans une certaine forme de croyance. Car oui, ne croise en rien, est en soit une forme de croyance.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'importance du point de vue ésotérique pour l'identité non-humaine psychologique   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'importance du point de vue ésotérique pour l'identité non-humaine psychologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boutique Ésotérique La Trinité
» [Help] Formation païenne/magique/ésotérique
» Création boutique ésotérique
» boutique ésotérique en ligne
» La dimension géométrique/ésotérique/astronomique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté Otherkin Francophone :: Univers Otherkin :: Documentation sur les Otherkins :: Source d'informations-
Sauter vers: